AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une rencontre qu'on ne fait qu'une fois dans une vie! [PV Carson Flynn]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Brigand
• I'm John Rogers

Messages : 48
Date d'inscription : 31/10/2011
Age : 25
Localisation : Où le vent m'emportera ♫

Fiche d'aptitude
Niveau:
4/20  (4/20)
Expérience:
49/70  (49/70)
Points Wanted | Points Héroïsme: 65


MessageSujet: Une rencontre qu'on ne fait qu'une fois dans une vie! [PV Carson Flynn]   Sam 12 Nov - 16:35



« Cronch, crunch! Feeh mffuhhe! »
Dit-il la bouche pleine, engloutissant son dernier morceau de viande sans vraiment prendre le temps de mâcher...

Le "terrible" John Rogers donnait un bien piètre spectacle de lui-même à l'heure actuelle... Assis, ou plutôt debout, chaise renversée, ce dernier attrapant tout ce qui pouvait trainer sur la table et s'en mettant littéralement de partout, on pouvait dire sans se tromper et au premier coup d’œil, que ce personnage était des plus grotesques...

« Humpf! » Fit-il tout en se tapant sur le torse, histoire de tout faire descendre « Je répète, c'est super! Cela faisait un moment que je n'avais pas aussi bien mangé ahah! »

S'essuyant la bouche ou pour dire la stricte vérité, le visage tout entier tellement on aurait dit qu'il s'était battu avec la bouffe, ce dernier dénia enfin jeter un coup d’œil à son frangin qui était supposé se trouver à la même table juste en face de lui... Malheureusement, les plats vides et les assiettes ainsi empilées, l'empêchaient de le distinguer convenablement. Aussi prit-il l'initiative, comme seul un rustre pouvait le faire, de tirer la nappe et de tout faire s'écrouler, un grand bruit de vaisselle brisée se répandant dans toute la taverne...

« Voilà qui est mieux! » Fit-il avec un grand sourire.

« Mais qu'est-ce que c'est ce bordel??!! » Beugla le propriétaire de l'établissement avant de chercher du regard le responsable...

Bien sûr, tous les regards se portèrent sur John, mais ce dernier répondant d'un regard plein d'indifférence, il se mit à égratigner la table à l'aide de son poignard et ce sous le nez et à la barbe même du responsable! Il se contenta de prendre un petit copeau de bois qu'il mit dans sa bouche et s'en servit de cure dent... Que dire de cet énergumène hormis qu'il incarnait la classe, euh! La bêtise à l'état pur... Son frangin comme le propriétaire en avaient le souffle coupé, la bouche grande ouverte, le désespoir se lisait sur leur visage... C'était une manière comme une autre de dire qu'il n'y avait rien à tirer de ce sinistre individu. En grand gentleman qu'il était, son frère le dénommé Carson Flynn à présent, paya l'addition et fit facturer la lettre de dette de son idiot de frangin à l'adresse de son paternel... L'incident enfin clos, Flynn ou plutôt l'élégance personnifiée, entama enfin la discussion.

Il lui posa bon nombre de questions quant à ce qui s'était passé suite aux évènements d'il y a quelques années. Il le questionna ensuite sur sa vie de pirate, le service à bord de John en tant que pirate et fils adoptif du capitaine Slam semblait le passionner, ça se voyait dans son regard! Il lui posa aussi bon nombre de questions sans intérêts, auxquelles il répondit tout de même. des années venaient de passer... Il était normal pour deux frères qui s'étaient enfin retrouvés après tellement de temps, de prendre le temps de discuter. John en ayant assez d'être le sujet d'interrogations, il le coupa bientôt dans son avalanche de questions et lui en posa une à son tour, ce qui eut pour effet d'enrayer la machine:

« Mon frère tu es si différent... Ce n'est pas simplement le fait que tu sois devenu un homme, on dirait quelqu'un d'autre! Tu es si sûr de toi désormais! Qu'est-ce qui t'as transformé à ce point? À croire que mon absence aura au moins eu le mérite de te rendre plus fort... Ahah! » Finit-il avant de siroter une petite coupe de saké histoire de se nettoyer l'estomac après un tel festin.

De la force? Assurément il en avait! Il suffisait de croiser son œil encore valide pour le comprendre... Cet individu, et même si à première vue ce dernier n'avait plus rien de comparable avec le frère qu'il avait connu, l'intéressait au plus haut point! L'idée qui lui avait traversée le crâne quelques heures auparavant se mua bientôt en mots qui ne demandaient qu'à sortir de sa bouche! Souriant comme un être machiavélique, il frappa avec fracas la table de bois au combien déjà endolorie, à l'aide de sa coupelle et grogna à l'attention de son cadet:

« Rejoins mon équipage! Monte à bord de mon navire et menons la vie dont nous avons toujours rêvé! »

Etait-il un simple d'esprit? Etait-il sérieux en disant cela comme ça et devant tout ce monde? Bien que son attitude laisse à penser le contraire, il était le plus sérieux du monde! Seul, John n'était qu'un pirate comme un autre. Mais accompagné de son cadet, ces deux-là pourraient voguer sur des mers encore inexplorées... Rien ne saurait leur faire peur et enfin ils auraient droits à la vie exaltante dont ils avaient toujours rêvé! Le meilleur et sans doute le pire était à venir pour les deux jeunes hommes...




Dernière édition par John Rogers le Mer 11 Jan - 14:45, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Brigand
• I'm Carson Flynn

Messages : 14
Date d'inscription : 01/11/2011
Age : 25

Fiche d'aptitude
Niveau:
4/20  (4/20)
Expérience:
42/70  (42/70)
Points Wanted | Points Héroïsme: 75


MessageSujet: Re: Une rencontre qu'on ne fait qu'une fois dans une vie! [PV Carson Flynn]   Dim 13 Nov - 13:29

« Mettez le montant au nom de Carson! »

Et voilà, à force de jouer les andouilles en se faisant remarquer, Flynn se vit contraint de dédommager un gérant de bar, en le remboursant sur le compte de son paternel. Bien que cette idée ne le réjouissait pas plus que ça, sa pension de charpentier ne lui permettrait pas de payer tout ce que son frère venait à la fois d'ingurgiter et de casser, ce qui l'obligea à s'y résoudre...

Tout était la faute de son aîné, ou plutôt la sienne étant donné qu'il l'avait gentiment convié à le suivre dans ce lieu, afin de parler et de fêter leurs retrouvailles. Mais il est évident que s'il avait su ce qui l'attendait une fois rentré, il ne l'aurait certainement pas fait et lui aurait proposé une petite balade... Qu'importe, bien que stupéfait de le voir faire de telles bêtises, le seul fait de revoir son frère qui lui avait été enlevé, le réjouissait au plus au point. À tel point, que dès l'incident clos, il se pressa de lui poser de nombreuses questions:

« Te connaissant, je suis sûr que tu as vécu durant toutes ces années de formidables aventures, voguant sur l'océan à la recherche de trésors en tout genre! Raconte-moi donc tout ça, j'ai hâte d'en savoir un peu plus sur ta vie durant mon absence! »

Attentif comme le serait un petit garçon à qui l'on raconterait une histoire épique, Flynn écouta son grand-frère un sourire aux lèvres, content de le revoir et d'entendre le son de sa voix. Il lui expliqua bons nombres éléments qui suivirent leur séparation. Allant des histoires les plus bénignes aux plus dangereuses, il lui conta ses périples en tant que pirate au service d'un capitaine dénommé Slam avec qui il avait tissé des liens plus ou moins forts, si bien qu'il était devenu son fils adoptif...

Bien que passionné par tout ce que son aîné, nommé à présent John, venait de lui raconter, il n'en restait pas moins captivé par une seule chose, La piraterie! En effet, il fut d'autant plus curieux quand son homologue entama le passage du récit concernant sa vie de bandit et cela se ressentait dans sa façon de l'écouter. Il vivait l'histoire comme s'il avait été présent, ses yeux pétillants aux moindres prononciations de trésors, batailles, etc etc.

Toutefois et malheureusement pour lui, son frère coupa court au récit et décida à son tour de lui poser quelques questions. Il aurait voulu en savoir davantage, mais John préférait désormais en apprendre un peu plus sur son cadet. Comme c'était les cas depuis leur enfance, ce dernier se plaisait systématiquement à mettre en avant son petit frère, se contentant de le satisfaire lui au détriment de sa propre personne! Par conséquent, ne souhaitant pas l'énerver et ne sachant pas à quoi s'attendre, il se mit à lui exposer sa vie après son départ, tout en prenant place confortablement dans sa chaise et allumant une cigarette au passage:

« Oh tu sais rien de bien palpitant comparé à toi! » Dit-il en tirant une latte de sa cigarette, avant de reprendre « Quand tu m'as ordonné de me rendre dans la cabane et de me cacher dans le tonneau c'est ce que j'ai fait... À force de t'attendre et fatigué qui plus est, je me suis endormi et le lendemain, j'ai cru voir ma dernière heure arrivée, quand j'ai entendu des hommes entrer dans la cabane... Mais contrairement à ce à quoi je m'attendais, Ils n'étaient riens d'autre que des soldats de la marine qui étaient venus délivrer l'île. Par la suite, une homme parmi eux a décidé de m'adopter et je suis devenu son fils, me nommant désormais Carson Flynn » Il se stoppa quelques secondes pour faire le vide dans sa tête afin d'ordonner tous les évènements qui s'en suivirent et reprit « Puis par la suite, je suis devenu charpentier malgré moi, n'ayant qu'un seul rêve celui de te retrouver et d'honorer la promesse que je t'avais faite... Et te voilà! Comme quoi le destin fait bien les choses! » Finit-il par dire, tout en souriant et riant...

Certes, il avait volontairement omis certains éléments qui lui paressaient peu importants, mais il venait de lui faire un parfait condensé de sa vie pendant son absence. Quelques instants plus tard, son aîné se mit à rire à tue tête et frappa subitement la table on ne sait pour qu'elle raison. Flynn entreprit de le calmer tout d'abord, persuadé qu'il allait de nouveau faire des siennes et ne souhaitant pas réparer ses erreurs, mais il se ravisa bien vite, quand ce dernier lui proposa un deal plus qu'alléchant...

Son frère qui venait d'engloutir d'une traite son verre de Saké, lui demanda de le rejoindre au sein de son équipage et de voguer ensemble sur les océans. Était-ce l'oeuvre de l'alcool qui lui était monté à la tête et l'avait rendu ivre? Non, un homme de sa trempe fut bien vite initié à l'alcool et ce dès son plus jeune âge, de ce fait c'est parfaitement sein d'esprit qu'il lui proposa de le rejoindre. S'étant posé la question un millier de fois, Flynn connaissait déjà la réponse à sa question, mais il préféra pour le moment le taquiner un petit peu...

« Et où est ton équipage? Et ton navire? »

Son frère ne sut quoi répondre et baissa la tête, témoignage de sa profonde honte à cet instant. Son cadet qui n'avait fait cela que dans l'intention de le charrier, l'empoigna par le bras pour le faire sortir hors du bar, avant de lui dire:

« Je plaisante! Viens j'ai une petite surprise pour toi! »

Après quelques minutes de marche en direction du quai où ils s'étaient vus quelques heures auparavant, Flynn lui ordonna de fermer les yeux et de ne les rouvrir sous aucun prétexte, avant qu'il ne lui ait dit le faire. Son frère curieux de savoir de quoi il en retournait, tenta tant bien que mal de tricher et de regarder, mais son petit frère le réprima à chaque reprise, avant qu'il ne le laisse le faire pour de bon:

« Voilà le chef d'oeuvre! » Cria-t-il en désignant ce qui se trouvait face à eux, en l'occurrence un bateau...


Dernière édition par Carson Flynn le Jeu 12 Jan - 9:57, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Brigand
• I'm John Rogers

Messages : 48
Date d'inscription : 31/10/2011
Age : 25
Localisation : Où le vent m'emportera ♫

Fiche d'aptitude
Niveau:
4/20  (4/20)
Expérience:
49/70  (49/70)
Points Wanted | Points Héroïsme: 65


MessageSujet: Re: Une rencontre qu'on ne fait qu'une fois dans une vie! [PV Carson Flynn]   Mer 11 Jan - 14:40



Q
uitte à se donner de grands airs en lançant des belles phrases et des propos emplis de détermination, autant le faire en ayant les moyens de réaliser ce que l'on avance, au risque de se faire reprendre comme un moins que rien et comme cela avait été le cas avec Flynn. Il fallait l'avouer, Flynn avait touché du doigt un détail important, quel équipage et quel bateau? Certes, il avait voulu se donner un style afin d'être certain de le recruter dans ses rangs, mais peut-être avec le temps, avait-il oublié à qui il avait à faire? La plupart des gens sont naïfs au point d'être aisément manipulables, néanmoins il n'en avait jamais été de même avec son cadet. Le fait d'avoir passé toute leur enfance ensemble, de le connaitre sur le bout des doigts même après des années de séparation, lui avait sans doute permis une fois de plus de percer à jour les mensonges de son aîné. John se sentit idiot en cet instant précis, mais son action partait d'un bon sentiment. En effet, tout deux et depuis leur plus jeune âge, avaient toujours rêvé de voguer sur les mers et vivre une vie qui valait le coup d'être vécu! John bien que simple mousse au sein de l'équipage du capitaine Slam, avait bien progressé, sur le plan du combat comme dans le domaine de la navigation. Il avait maintenant la force nécessaire pour entamer son voyage qui les mènerait jusqu'au bout du monde, mais en avait-il les moyens? De toute évidence non... Un bateau, un équipage, étaient autant d'éléments qui lui faisaient pour le moment défauts. Il s'apprêtait à lui dire que s'emparer d'un navire serait la prochaine étape de son plan, que son premier matelot et vice-capitaine ne serait autre que lui, lui permettant ainsi de poser une première pierre à l'édifice. Mais c'est le moment que choisit son petit frère, qui n'était plus si petit que ça d'ailleurs, pour lui dire:

« Je plaisante! Viens j'ai une petite surprise pour toi! »

Comme on dit le silence est d'or. John s'abstint donc de toute justification pour le moment et se contenta de suivre son frère, qui semblait désireux de lui montrer sa fameuse surprise. Ils marchèrent de très longues minutes, mais le pirate comprit bientôt où ce dernier l’emmenait, à savoir les quais où ils s'étaient rencontrés une ou deux heures auparavant. Ce n'était pas son sens de l'orientation qui lui permettait de l'affirmer, car sans son frère il se serait certainement perdu dans cette grande ville... Ce qui lui avait mis la puce à l'oreille, c'était cette reconnaissable odeur d'eau salée qui était venue lui chatouiller le nez, ainsi que la fine brise marine qui lui caressait à présent le visage. Quelques secondes plus tard, il fut conforté dans son hypothèse lorsqu'il vit au loin les formes de bateaux, de barques, des bâtiments de pêcheurs pour la plupart, se dessiner au loin dans le port. C'est à cet instant précis que son cadet lui demanda de fermer les yeux et de ne les rouvrir qu'au moment où il le lui dirait. John comme à son habitude et joueur comme il était, ne put s'empêcher de tricher.

« C'est bon c'est bon... Si je mets une main devant mon œil pour m'empêcher de voir, ça te convient? » Demanda-t-il un sourire niais se dessinant sur sa face.

Bien évidemment, John avait oublié de mentionner le fait que l’œil qu'il venait de cacher, n'était autre que son œil invalide, bandé par son cache-oeil. Quant à son œil valide lui, il était tout ce qu'il y avait de plus ouvert. Flynn le réprimanda ensuite pour son idiote et désespérante tentative de tricherie, John se mit par conséquent et ensuite à jouer le jeu et suivre les consignes de son frangin. C'était rare de le voir suivre une quelconque ligne de conduite, assez pour le souligner du moins. John n'était pas le genre d'homme à obéir facilement, de plus à quoi cela servait-il d'être pirate s'il ne pouvait pas agir comme il en avait envie? Néanmoins et dans le cas présent, il s'agissait de son frère, aussi ne pouvait-il pas agir comme avec les autres et préféra-t-il l'écouter, d'où son comportement du moment. Au bout de quelques énièmes minutes qui parurent interminables pour notre homme borgne et aux cheveux argents ainsi privé de lumière, ce dernier finit par rentrer dans son frère, qui avait oublié de mentionner qu'il s'était arrêté, manquant de peu de s'affaler sur le sol de tout son poids.

« Bordel Flynn dis quand tu t'arrêtes sans déconner! T'as oublié que j'fermais les yeux ou quoi?! » Grommela-t-il à l'attention de son frangin.

« Voilà le chef d’œuvre! » S'écria son cadet au même moment, ce qui ne plut pas à John dans un premier temps.

« Putain tu m'écoutes quand je te parle ou... Quoi... » Sans s'en rendre compte, John avait rouvert ses yeux -enfin son œil- et contemplait à présent le fameux "chef d’œuvre".

Il n'était pas très grand, au mieux les dimensions d'une goélette, mais suffisamment pour accueillir un petit nombre de personnes, dix peut-être quinze personnes au grand maximum. Sa coque vernis d'un nappage noir contrastait étrangement, mais à merveille avec la proue à l'avant, sculpté dans un bois de qualité à n'en pas douter, ressemblant étrangement au feuillage d'un arbre et d'une couleur rouge resplendissante. Le pont, le mât, les rambardes, étaient eux aussi d'un noir ébène envoûtant! Mais la chose la plus étrange, c'était sans doute le fait qu'à la lumière du soleil, la chose ainsi décrite paraissait virer du noir ébène à un gris rappelant du marbre. Le point d'observation, formant une sorte de plateau en haut du mât, était lui aussi coloré en rouge, la couleur préférée, hormis le noir bien sûr de notre bon pirate j'ai nommé John Rogers. À y regarder de plus près, l'on pouvait distinguer sur le flanc visible, deux fentes impliquant sans aucun doute la présence de deux canons et il en était vraisemblablement de même pour l'autre flanc. Ce navire, car oui il s'agissait d'un bateau, était...

« Féérique... » Dit John, pantois et sans voix jusqu'à alors, approchant la main d'instinct comme s'il s'apprêtait à le toucher.

John se tourna ensuite vers son cadet, abasourdi par un tel spectacle et attendant désormais des explications, du style comment s'était-il procuré un tel bijoux?! Mais plus que des explications, John n'avait qu'une envie, celle de prendre la mer à bord de cette merveille et d'entamer son voyage qui à coup sûr édifierait non seulement leur renommée, mais qui leur permettrait aussi et enfin d'avoir une vie exaltante comme ils en avaient toujours rêvé! Le brigand était pressé, cela se sentait dans son regard et son incroyable envie de sillonner les mers du globe qui s'y lisait. Néanmoins, et outre des explications, ils faillaient que tout deux règlent quelques petits détails avant d'y aller. Des détails qui sonnaient comme des adieux à sa famille pour l'un et des remerciements silencieux pour l'autre...




Dernière édition par John Rogers le Dim 15 Jan - 15:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Brigand
• I'm Carson Flynn

Messages : 14
Date d'inscription : 01/11/2011
Age : 25

Fiche d'aptitude
Niveau:
4/20  (4/20)
Expérience:
42/70  (42/70)
Points Wanted | Points Héroïsme: 75


MessageSujet: Re: Une rencontre qu'on ne fait qu'une fois dans une vie! [PV Carson Flynn]   Sam 14 Jan - 15:30

« Féérique... »

Ce furent les seuls mots que son frère réussit à sortir en voyant le navire qui se tenait face à lui. À en voir sa tronche nul doute que la surprise était de taille et que ce cadeau lui plaisait... Il est vrai que ce bateau avait de quoi en faire frisonner plus d'un, ses couleurs inhabituelles et sa coupe en faisait de lui, un bâtiment véritablement unique et c'est cet aspect là qui rendait son créateur d'autant plus fier! Son frère venait donc en un seul mot de qualifier parfaitement ce navire de guerre, qui n'attendait à présent plus que son capitaine pour prendre la mer et sillonner les flots...

John qui semblait encore abasourdi de voir une telle merveille face à lui, se retourna après quelques instants, afin d'en savoir un peu plus à son sujet et plus particulièrement comment son frère se l'était procuré... Ce n'était pas les histoires qui manquaient néanmoins, Flynn désireux de régler quelques détails, préféra résumer les faits, plutôt que de partir dans un interminable récit, enfin c'est ce qu'il croyait... Allumant une cigarette à l'aide de son briquet il prit la peine d'expliquer à son aîné où il l'avait dégoté:

« Il y a dix ans de cela, alors que je m'ennuyais à mourir, je me promenais le long des quais, comme aujourd'hui et je suis tombé sur ce bateau... C'était un bateau de la marine en piteux état qu'ils avaient prévu de détruire dans les plus brefs délais » Dit-il avant de se mettre à rire par rapport à ce qu'il allait dire « Et sans mon incroyable talent pour convaincre mon père d'en toucher deux mots au reste de la marine, tu ne l'aurais jamais devant toi... »

Grand sourire aux lèvres, on sentait dans sa façon d'avoir expliqué ce dernier élément qu'il était particulièrement fier de lui. Attendait-il de la reconnaissance de la part de son frère? Toujours est-il qu'il en fallait peu pour le rendre heureux ce bougre de Flynn. Il en oublia presque qu'il avait quelque chose à faire et ce n'est qu'en regardant sa montre qu'il se souvint:

« Oh putin, il est si tard déjà! Bon John j'ai quelques détails à régler et je reviens! » Lui lança t-il tout lui tournant le dos, avant de finir sur un ton de reproches « Et surtout ne fais pas de conneries pendant que je ne suis pas là, je serai de retour dans une heure! »

Courant en direction de son foyer afin d'annoncer la nouvelle à sa famille, son enthousiasme laissa rapidement place à la peine de devoir les quitter après toutes ces années passées à leurs côtés... Lui qui avait été séparé de son frère durant l'enfance allait devoir à présent tronquer sa vie dans un milieu aisé pour en entamer une nouvelle avec lui... Dire au revoir ce n'était vraiment pas sa tasse de thé et c'est avec un certain regret de ne pas avoir montré à quel point il aimait ces personnes qui l'avaient recueilli plus jeune, qu'il arriva sur le seuil de la porte d'entrée et ne put au départ faire un pas de plus...

Après quelques secondes qui lui parurent être des heures tant l'angoisse le gagnait, il prit son courage à deux mains et se décida enfin de sonner pour que quelqu'un vienne lui ouvrir. Une silhouette reconnaissable entre mille, apparut alors derrière la vitre de la porte et c'est après un grand soupir qu'il fit le premier pas pour entrer dans la demeure... Ils se dirigèrent en direction du salon sans échanger le moindre mot, comme si sans à avoir conversé, ils savaient tout deux pourquoi Flynn était venu!

Sa mère en sanglot, tentait tant bien que mal de dissimuler ses larmes à l'aide d'un mouchoir, mais elle ne pouvait rien y faire et ce encore moins quand elle vit son fils apparaitre dans le salon. Se jetant dans ses bras pour avoir l'occasion de le serrer une dernière fois , elle ne put sortir aucun mot, si ce n'est qu'un léger soupir de désespoir... Flynn quelque peu triste de voir sa mère dans un tel état, se contenta de la réconforter en la serrant bien contre lui, quand son père prit alors la parole:

« Je t'ai vu accompagné de ton frère! Je le sais parce que je vous ai entendu... Depuis que nous t'avons recueilli nous nous étions préparés à cette éventualité! Nous avions juste espéré qu'elle viendrait beaucoup plus tard » Prononça-t-il avant de finir par un « Mais même si je n'ai pas toujours été le père exemplaire que tu souhaitais, sache une chose, je t'aime autant que ta mère et quoique tu puisses dire, tu es et resteras mon fils... Un Carson! »

Flynn resta bouché bée, c'était bien la première fois que son père adoptif montrait autant d'affection, mais il faut l'avouer cela le réjouissait au plus haut point et il dû se retenir pour ne pas se jeter dans ses bras pour le remercier. Après les déclarations il était temps pour notre jeune ami de prendre la route, ou plutôt de prendre la mer aux côtés de son capitaine et frère. C'est pourquoi après avoir reçu le plus beau des présents de son père en l'occurrence, son armada de cinq bâtons, il se dirigea en direction du bateau...

« Bon capitaine et si nous levions les voiles! » Dit-il en regardant pour la dernière fois l'île qui l'avait vu grandir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Brigand
• I'm John Rogers

Messages : 48
Date d'inscription : 31/10/2011
Age : 25
Localisation : Où le vent m'emportera ♫

Fiche d'aptitude
Niveau:
4/20  (4/20)
Expérience:
49/70  (49/70)
Points Wanted | Points Héroïsme: 65


MessageSujet: Re: Une rencontre qu'on ne fait qu'une fois dans une vie! [PV Carson Flynn]   Dim 15 Jan - 18:18



« Oh putin, il est si tard déjà! Bon John j'ai quelques détails à régler et je reviens! » Débuta-t-il après avoir pris connaissance de l'heure sur sa montre gousset « Et surtout ne fais pas de conneries pendant que je ne suis pas là, je serai de retour dans une heure! » Répliqua-t-il aussitôt.

Non mais! Il en avait du toupet de lui parler de la sorte! Déjà qu'il le plantait pour aller faire on ne sait quoi, voilà qu'il se permettait une nouvelle et énième remarque quant à la manière de se conduire de John... À l'écouter, John était pire qu'un gamin qui n'en loupait jamais une pour s'attirer des ennuis, comme si sa grande spécialité était de causer du tort à autrui. Il ne s'était écoulé que quelques heures depuis leurs retrouvailles que déjà le discours de Flynn devenait répétitif, comportant des sermons à ne plus pouvoir les compter. Flynn avait toujours eu un don pour lire entre les lignes, notamment quand ça concernait son frère... Nul doute qu'avec le temps, ce don avait progressé chez lui comme le reste de ses aptitudes. Il allait être un chieur de première! John en était certain et médit à ce sujet tandis qu'à présent, son frère s'éloignait en toute hâte.

« Bah il vaut mieux qu'il soit là que le contraire! Il me canalisera. »

Cette simple remarque aurait pu paraitre banale dans d'autres circonstances, mais pas avec John! Il venait enfin de dire quelque chose ayant du sens et contrairement à l'accoutumé. Le capitaine Slam avait peut-être raison, se débrouiller par ses propres moyens et lui donner des responsabilités était sans doute la seule façon de le faire mûrir sur le plan mental. Mais pour l'heure, mieux valait ne pas trop s'emballer, il ne s'agissait que d'un trait d'esprit et rien d'autre, le pire pouvait être à venir... Mais John n'était pas d'humeur à faire n'importe quoi. Flynn étant parti auprès des siens et sans doute pour la dernière fois avant un long moment, il était aussi temps pour John de se recueillir une dernière fois et de remercier ses amis et camarades pirates pour tout ce qu'ils avaient fait pour lui, procédant ainsi à une bénédiction tacite qui leur porterait chance tout au long de leur épopée.


*



« C'est bon t'es bien installé? Héhé » Cria un pirate de l'équipage depuis le navire à l'attention d'un John disposé dans sa barque et tirant une gueule de six pieds de long.

Bien évidemment un rire général parcourut tout les matelots de l'équipage, comme si ces fieffés connards s'étaient passés le mot entre eux et pour lui mettre encore plus la haine. John était évidemment à deux doigts de remonter à bord du navire, et même en grimpant à l'aide de ses seules dents s'il le fallait, et de botter le cul à chacun d'entre eux! Néanmoins ce sentiment de colère était en partie dissipé par sa frustration du moment... Après de longues et interminables menaces accumulées au fil des années, son mentor, j'ai nommé le capitaine Slam, avait bel et bien décidé de le chasser pour de bon. Le premier réflexe de John fut de se dire bon débarras! Qu'il allait pouvoir tirer un trait sur cet équipage minable et ces mécréants sans ambition! Néanmoins, il allait regretter la vie à bord et les aventures qui avaient été les siennes durant ces quelques années. Qu'allait-il advenir de lui à présent?

Et si, contrairement à ce que prévoyait cet homme qui l'avait recueilli et pris sous son aile, les choses ne se passaient pas comme prévues? Qu'est-ce qui lui permettait de dire que, malgré sa bonne volonté, John réussirait à monter un équipage, à se procurer un navire, à se comporter en vrai capitaine? John se rendait à présent compte que ses nombreux défauts seraient un carcan de taille pour ses projets... Rien ne permettait au borgne aux cheveux argents et à l'heure actuelle, d'être aussi optimiste que le capitaine Slam. De plus et tout aussi simplement, toucherait-il jamais terre après que ces derniers l'aient abandonné en plein océan?! Il en avait de bonnes ce vieux loup de mer...

« On est anxieux John ou c'est seulement ta tronche?! Ahahah » Dit alors Babouche, le second du capitaine Slam à la peau noire ébène et à la taille démesurée, qui quand il en avait l'occasion, rendait bien volontier la monnaie de sa pièce au bon John qui ne se privait pas de lui en faire voir de toutes les couleurs.

« Bande de dégénérés! Moquez-vous tant que vous le pouvez! Car un beau jour mon nom sera synonyme de terreur et vous vous mordrez les doigts à la simple évocation de celui-ci! » Répondit-il, brandissant un index rageur en direction de la racaille se trouvant plus haut sur le navire.

« C'est tout le mal que l'on te souhaite mousse Rogers! » Reprit Babouche, sourire aux lèvres, après avoir bien rigolé suite aux propos de John, comme le reste de l'équipage d'ailleurs.

Visiblement, John n'était pas le seul à être peiné. L'équipage tout entier ameuté, semblait peiné de devoir se séparer d'un de ses membres. John ne l'admettrait sans doute jamais, mais ces années passées, pleines d'aventures, pleines de rebondissements et de situations calamiteuses, avaient été les plus exaltantes de sa jeune vie! Et il avait pris bien du plaisir à voguer avec chacun d'entre eux... Eux aussi devaient à présent se rendre compte combien il était difficile de lui dire adieu. John était un boulet à n'en pas douter, doublé d'une calamité dotée d'une désobéissance rare! Même au sein des pirates. Mais ces lascars ne pouvaient que reconnaitre combien sa présence à bord palpitait les choses et avait su en imprégner leurs aventures...

« Les fillettes il est temps de s'activer à présent! Déployez les voiles nous partons, c'est un ordre du capitaine! »

Chacun retournant à ses occupations, il ne fallut que quelques secondes à l'équipage pour s'exécuter et voir le bateau commencer à se mouvoir et donc s'en aller. Un morceau de tissu noir, plié avec soin et scellé par un lacet, jeté depuis le navire et bondissant dans les air, vint finir sa course dans la barque, manquant de peu de se retrouver à l'eau... John s'en saisit aussitôt avant de se demander de quoi il pouvait bien s'agir. Là encore c'est Babouche dont la voix grave résonnait encore qui lui dit au loin:

« C'est un cadeau du capitaine! Il l'a fait tisser exprès pour toi! Fais-lui honneur! Nous nous reverrons dans le Nouveau Monde! »


*



Ne pouvant s'empêcher de sourire en repensant à ses adieux pour le moins insolites, John sortit de nouveau le morceau de tissu noir d'une des poches que contenait sa veste. L'ayant déjà défait, il savait de quel présent il retournait. Néanmoins, il ne put là encore, s'empêcher de le défaire une nouvelle fois et le déplier au gré du vent. Ainsi fait, l'on pouvait à présent distinguer ce qui semblait être un drapeau... Mais attention pas n'importe lequel! C'était le drapeau des Pirates de John le Rouge! Sur ce dernier avait été tissé une tête de mort arborant un bandeau sur l'un de ses deux yeux, lui-même frappé d'un symbole identique à celui de John, représentant une sorte de croix bizarre*... Le crâne en plus de cela, était coiffé d'un chapeau pirate portant lui aussi le symbole d'une tête de mort et tenait entre ses dents, un couteau ensanglanté... Le tout, le crâne donc, reposait sur un socle constitué de deux rapières.


Spoiler:
 


John souriait non seulement parce que ce drapeau représentait à merveille son capitaine, mais aussi parce qu'à présent ce dernier avait les moyens de réaliser ses rêves de conquêtes et les moyens d'étancher sa soif d'aventures! Ce nouveau bateau flambant neuf, ce drapeau ainsi que le fait d'avoir enrôlé son premier nakama, avaient eu pour effet de combler le récent capitaine et l'avenir lui semblait plus prometteur que jamais! Certes il avait adoré sa vie à bord du navire du capitaine Slam, mais le meilleur était sans doute à venir accompagné de ses propres compagnons et surtout de son frère Flynn. Néanmoins, ces signes encourageants faisaient et feraient-ils à l'avenir, de lui un bon capitaine? C'est en réfléchissant à cette question sans réponse qu'une phrase de son mentor lui revint alors.

« Écoute bien ce que je vais te dire John! Un supérieur ne doit pas, même s'il tient compte de leurs sentiments, épier les moindres réactions de ses subordonnés. Fais comme toi tu veux! Et si malgré ça personne te suivait... C'est que t'avais pas l'étoffe d'un chef. Mais sache que je me trompe rarement héhé! »

Le simple souvenir de ces quelques mots, eut pour effet de dissiper complétement les doutes de notre bon ami John. Ce dernier se sentait à présent plus fort que jamais! Et pas seulement au niveau de la force pure, mais dans sa tête également! Il se sentait à présent inébranlable et prêt à prendre la mer sur-le-champ! Quoi qu'il en soit, il en était maintenant sûr, le fait qu'il ait été séparé de son frère n'était en rien un funeste signe du destin, mais une étape obligatoire et importante de leur histoire! Le capitaine Slam avait été un homme clé dans la vie du jeune pirate et ses enseignements lui serviraient dans le futur! Il en avait maintenant pleinement conscience.

« Capitaine, j'ai bien l'intention de mener ma vie comme je l'entends et vivre celle-ci à fond sans avoir à regretter quoi que ce soit! »

Son frère étant enfin revenu, il fut temps pour ces deux-là de s'en aller pour de bon et de voguer vers d'autres horizons. C'est sans doute avec un léger baume au cœur que Flynn vit l'île et la famille qui l'avaient recueilli s'éloigner et se réduire à de minuscules tâches sur un océan qui s'étendait à perte de vue. Mais c'est tout sourire que John tenant la barre, ayant au préalable hissé les voiles et attaché son drapeau pirate au mât du navire, qu'il se fit haut et fort une promesse avec pour seul témoin, son frangin.

« Je jure sur mon honneur de guider ce navire et son équipage aux quatre coins du monde! J'en fais le serment en tant que capitaine... » Le vent ayant tourné et leur dictant à présent leur prochaine destination, il finit par ceci « Fairy boat entends nos prières et puisses-tu être le porteur de nos rêves et de nos espoirs les plus insolites! »

C'est ainsi que débutèrent les aventures de nos deux frangins pirates. Mais ce récit bien qu'important, ne demeure rien de plus que la première étape d'une histoire au combien grandiose et dont la suite ne demande qu'à être contée à son tour...





__________
La "croix bizarre" comme je l'ai formulé dans ce RP représente une "Sauvastika" (symbole hindou').
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Meneur | Semeur de Troubles
• I'm Prout

Messages : 255
Date d'inscription : 28/11/2011
Age : 28

Fiche d'aptitude
Niveau:
6/20  (6/20)
Expérience:
25/70  (25/70)
Points Wanted | Points Héroïsme: 0


MessageSujet: Re: Une rencontre qu'on ne fait qu'une fois dans une vie! [PV Carson Flynn]   Lun 16 Jan - 21:51

Je me suis permis de noter Flynn aussi, vu que je me doute qu'il aurait juste posté une demande à son tour par la suite.

    John Rogers
    Qualité : 3/5
    Langue : 3/4
    Quantité : 2/3
    Originalité : 1/2
    Mise en page : 1/1
    TOTAL : 10 XP + 3 point bonus
    => + 13 XP
    Remarques : Une rencontre enjouée qui a son charme, faut avouer. La lecture est néanmoins encore un brin rendue difficile par l'italique du texte en général. On se perd une fois ou deux entre les lignes, quoi. Mais aux finales, on voit un beau mélange d'énergie, de passion et de souvenirs joliment racontés. Bien bancable, tout ça! ♫

    Carson Flynn
    Qualité : 3/5
    Langue : 2/4
    Quantité : 2/3
    Originalité : 1/2
    Mise en page : 1/1
    TOTAL : 9 + 2 point bonus
    => + 11 XP
    Remarques : Quelques fautes occasionnelles, rien de si grave, mais qui ressortent quand même quand on prend le temps de lire. Après, ce sont de touchants adieux à la famille comme on les aime, on met l'emphase sur le côté humain sentimental du pirate qui démarre. Un départ qui se passe bien, et un bateau acquis après de bons efforts. On attend la suite! ♫

_________________

[Cliquez sur cette signature et un chiot innocent sera tué.]