AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Centaurea entre dans la légende !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Empereur pirate
• I'm Jie Aie Joe

Messages : 58
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 23

Fiche d'aptitude
Niveau:
17/20  (17/20)
Expérience:
289/300  (289/300)
Points Wanted | Points Héroïsme: 9666


MessageSujet: Centaurea entre dans la légende !   Mar 3 Jan - 20:30

LA BATAILLE DE CENTAUREA : Une nouvelle ère commence...


Centaurea fut pour la Révolution l'occasion de prouver au monde entier qu'elle était capable de tenir tête à la puissance du Gouvernement Mondial. Tout commença par un après-midi ensoleillé, alors que rien ne laissait présager que le sang et la fumée règneraient bientôt en maîtres sur cette forteresse rebelle. Les hommes de garde de l'avant-poste côtier surveillaient distraitement l'horizon, lorsqu'un spectacle stupéfiant s'offrit à leurs yeux. Ils avaient déjà eu à subir quelques escarmouches de la Marine... mais cette fois-ci, c'était une vraie petite armée navale qui se dirigeait vers l'île, de toute la force de leurs roues à aubes. Aucune tactique d'approche, aucune manœuvre de diversion n'avait été envisagée : le Gouvernement décidait de lancer une attaque frontale pour balayer ces misérables rebelles qui osaient contester sa suprématie.

Ce fut aussitôt le branle-bas de combat. Pendant que les cuirassés s'avançaient inexorablement vers leurs rivages, les révolutionnaires organisèrent leurs forces avec toute l'efficacité dont ils étaient capables. La puissance de l'armée que l'on dépêchait contre eux stimulait leur instinct de survie ; ainsi, c'étaient des hommes à la détermination farouche qui se dressaient sur leurs navires lorsque le Vice-amiral Seigi D. Kenshin et ses hommes engagèrent les hostilités. Ce fut le début d'une rude bataille navale, que les révolutionnaires crurent bien gagner en repoussant peu à peu les forces navales du Gouvernement... mais c'était compter sans le génie tactique du Vice-amiral, qui réussit à effectuer une percée dans les rangs ennemis, pour rejoindre l'avant-poste et en prendre possession au terme d'un affrontement bref mais sanglant. Une réunion de crise fut organisée par le Vice-amiral, qui décida de disperser ses troupes en observation sur l'île, munies d'un mini-escargophone en attente de ses prochains ordres. C'est ainsi que ses meilleurs officiers, les Sous-lieutenants Donten Gintoki et Jamie Moklar (dit Le Crachin), les Sergents Alheïri S. Fenyang, Hyou J. Adora et Seno Kyoko partirent en exploration à l'intérieur des terres de Centaurea...

Mais la Marine et la Révolution n'étaient pas les seules forces à prendre en compte dans ce bras de fer de titan. Car Centaurea comprenait également une petite crique dans laquelle se dressait un repaire de forbans en tout genre, ramassis de poivrots autant que fines fleurs de la piraterie, qui faisaient escale ici le temps de vider deux ou trois bouteilles, plumer un pigeon au poker et s'amuser un peu dans une bagarre de bar. Or, comme par un caprice du destin, trois capitaines posèrent ce jour-même leurs bottes dans le Village des contrebandiers. Ces trois noms, personne ne les connaissait encore ; mais il ne faisait aucun doute que bientôt tous les océans trembleraient en les entendant. Ces capitaines s'appelaient John Doe, Deadly D. Goss et Joe SmökE. Le premier possédait déjà son propre équipage, les Red John's Pirates, en compagnie de deux autres forbans répondant aux noms de Mufuu Mello et Carsonn Flynn. Le deuxième voguait au petit bonheur, en compagnie de la charmante et énigmatique Rory Quinn. Quant au troisième, s'il débarqua en solitaire (faisant une forte impression grâce à son apparence de squelette ambulant), il se trouva bien vite deux compagnons, pirates novices prêts à toutes les aventures : Lion Froussard et Troy Francis.

Parmi les officiers envoyés par le Vice-Amiral, deux se dirigèrent vers le Village des contrebandiers : Moklar le Crachin et Donten Gintoki (accompagné de son fidèle acolyte, le matelot Kobra Sanchez). Si le premier ne tarda pas à dénicher les Red John's Pirates pour engager avec eux un combat féroce, alors même qu'ils avaient déjà à faire avec Namida Hei, chasseur de primes sociopathe de son état ; l'autre s'attarda dans une taverne où il fit une rencontre très agréable avec Rory Quinn, trop sauvage pour rester bien longtemps à la colle avec Deadly D. Goss. Tout ce petit monde aurait pu s'amuser encore longtemps, si l'équipage fraîchement créé de Joe SmökE n'avait pas pris l'initiative saugrenue de faire brûler la Taverne du Lion Chauve. De loin en loin, l'incendie se propagea à tout le Village des contrebandiers, pendant que les trois hurluberlus s'éloignaient des flammes en marchant le long de la plage, d'un pas déterminé à en faire frissonner les pierres.

C'est précisément sur cette plage qu'ils firent connaissance de la charmante Hyou J. Adora, qui en sa qualité de Sergent de la Marine esseulée face à trois forbans sans pitié, faisait une proie toute désignée à diverses pratiques moralement répréhensibles. Malheureusement, ils furent interrompus par Gintoki, qui n'avait rien trouvé de mieux à faire face à l'incendie que de le fuir discrètement en cherchant la compagnie du sable fin et du roulement de l'écume. Il s'érigea immédiatement en protecteur d'Adora (tout en s'érigeant tout court, au passage), et l'emmena avec lui dans une course effrénée pour fuir ces féroces pirates. Une course qui les mena tout droit jusqu'au Pic de Kila. Hasard ou destin ? C'était précisément ce lieu qui avait été choisi par Luke Haar Fabre, leader charismatique des révolutionnaires de Centaurea, comme point de passage pour déferler sur les forces du Gouvernement...

Ainsi, au sommet du Pic de Kila, Joe et Gintoki venaient à peine de croiser le fer, Adora entreprenait d'amadouer Lion à l'aide de ses formes gracieuses, tandis que Troy avait mystérieusement disparu... lorsqu'ils virent l'armée révolutionnaire entreprendre l'ascension du Pic. De l'autre côté venait Moklar le Crachin, talonné par les Red John's Pirates qui voulaient toujours en découdre... Et au loin, on pouvait voir les forces de la Marine, que Seigi D. Kenshin envoyait sur les pentes de Kila, ayant anticipé les mouvements des rebelles. Joe, Lion, John, Mello et Flynn, seuls pirates sur les lieux, se trouvaient ainsi pris au beau milieu d'un bras de fer entre le Gouvernement et la Révolution, conflit dont ils n'avaient à vrai dire pas grand-chose à faire. Le premier réflexe de Joe et Lion fut de tenter de s'esquiver ; en quelques jets de couteaux puissants et bien placés, Moklar provoqua un éboulement qui les aplatit sur place. C'était l'occasion qui manquait jusque là aux Red John's Pirates, la distraction qui leur permettrait de prendre le Sergent par surprise. Flynn bondit en sa direction, et John Doe usa de son pouvoir de lévitation sur les bâtons métalliques de son subordonné pour les décocher tous en même temps vers Moklar. Profitant de cette diversion, Mello se glissa dans son dos pour lui enchaîner une terrible série de crochets dans les reins. Les coups ne réussirent pas à faire vraiment mal au Sergent, mais la surprise le fit tituber en arrière. John projeta son épée sur l'homme, qui réalisa en urgence l'une de ses esquives proverbiales... tout droit en direction de l'éboulement qu'il avait lui-même provoqué. Il heurta un rocher, et dégringola ainsi tout le long de la pente, marquant une magnifique victoire pour l'équipage des Red John's Pirates !

Pendant que se déroulait ce combat, Luke Haar Fabre et ses hommes avaient fini par atteindre le sommet du Pic. S'ils mettaient à profit leur avance sur la Marine, ils pourraient dévaler la pente et acquérir une vitesse suffisante pour faucher les troupes ennemies, tels un bataillon d'anges vengeurs déferlant du ciel. Mais il y aurait au moins deux obstacles à leurs projets. Gintoki et Adora se dressaient fièrement devant toute une armée de rebelles. Peu importait leur faiblesse, ils restaient debout, en rempart contre ces hommes qui voulaient plonger le monde dans le chaos. Haar s'avança vers eux, les dominant de toute sa hauteur, et leur dit ces mots :

- Haaaoooooh, z'avez du courage. Mais ça m'empêch'ra pas d'vous buter.

La lame de sa hache jaillit en un éclair argenté. Gintoki n'eut que le temps d'interposer son propre acier pour ne pas périr sur le coup ; mais le choc suffit à le projeter de trois bons mètres en arrière. Il commençait à glisser le long de l'éboulement, lorsqu'il réussit à se retenir des deux mains au bord d'un rocher. Impuissant, il ne put que regarder Haar lever sa hache au-dessus de la tête d'Adora, prêt à l'abattre... lorsqu'une balle de fusil siffla et l'atteignit dans le biceps. Son bras retomba sur son flanc, pendant qu'il cherchait autour de lui l'origine de ce tir, curieux. Si l'homme qui maniait le fusil n'avait pas été aussi loin, tout en bas de la pente du Pic, trop loin pour qu'on puisse distinguer ses traits, Haar aurait pu l'entendre dire :

- Chiasse, j'visais la tête. En tout cas ça t'apprendra à abîmer les donzelles. Hips.

Puis Troy avala une bonne rasade de bière et s'en retourna vaquer à ses occupations. Les quelques secondes de répit qu'il venait d'offrir aux deux Marines avaient permis au Vice-amiral Seigi D. Kenshin de se précipiter vers le sommet, devançant ses hommes pour s'interposer entre Haar et ses victimes. Pendant que les combats s'engageaient entre la Marine et la Révolution, les Red John's Pirates s'étaient précipités sur Gintoki, alléchés à l'idée d'ajouter facilement un officier à leur tableau de chasse. Il aurait suffi de lui écraser les mains pour qu'il subisse le même sort que Le Crachin, mais le Sous-lieutenant ne l'entendait pas de cette oreille. Il prit appui sur la roche pour se propulser en direction de John à la seule force de ses bras, et sa sandale de paille emboutit violemment le visage du capitaine pirate, y laissant une empreinte écarlate du plus bel effet. Flynn allait subir le même sort, lorsque le pistolet de Mello se plaqua contre la tempe de l'officier. John se relevait péniblement, et ses deux acolytes semblaient prêts à crier victoire... Mais les rochers sur lesquels ils se tenaient se mirent à bouger. Dans un ensemble parfait, Joe et Lion jaillirent de leur prison rocheuse, envoyant les Red John's Pirates se faire voir ailleurs. Leur subite libération provoqua un nouvel éboulement, et c'est de manière bien peu altière que les deux pirates, ainsi que Gintoki, dégringolèrent tout le long de la pente. Tous les trois avaient perdu connaissance lorsqu'ils arrivèrent en bas ; Troy se contenta de ramasser ses deux compagnons pour les fourguer sur un bateau au hasard et lever l'ancre loin de Centaurea. Quant aux Red John's Pirates, ils redescendirent à leur tour la pente du mieux qu'ils purent, et mirent les voiles sans faire d'histoires, contents de s'être bien amusés sur cette île.

La bataille de Centaurea eut pour issue la reconquête de l'île par le Gouvernement. Mais ce fut au prix de lourdes pertes du côté de la Marine, et le monde entier put constater que les révolutionnaires en avaient dans le ventre. Luke Haar Fabre, vaincu, réussit tout de même à s'échapper, grâce à l'aide précieuse de deux jeunes rebelles jusqu'ici inconnus, répondant aux noms de Deaclan Donnelly et Seiryu Kaito. Il ne fait nul doute qu'il rejoindra Crowfang D. Teach pour réorganiser leurs forces, et la Révolution reprendra toute sa vigueur en temps et en heure. Le moment sera alors venu pour le Gouvernement Mondial, pour la première fois depuis si longtemps, de ressentir la peur...


_________________
~~ La vie ? La vie j'l'emmerde. La mort c'est beaucoup mieux. ~~
[Un éclair d'éloquence de Joe SmökE]
♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠
Badass theme

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Centaurea entre dans la légende !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OnePiece Yozoru Kairo :: Journal du forum-
Sauter vers: