AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [PV Deadly Goss] [FB] Le Nounours et le Pirate

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Messages : 31
Date d'inscription : 01/02/2012

Fiche d'aptitude
Niveau:
0/0  (0/0)
Expérience:
0/0  (0/0)
Points Wanted | Points Héroïsme: 0


MessageSujet: [PV Deadly Goss] [FB] Le Nounours et le Pirate    Ven 3 Fév - 15:13

Teddy Bear,
is in journey ♥ !






_____________________________________________________

Le monde était vaste. Deux ans déjà que Teddy avait quitté l’île qui l’avait vu « naître », portant bien haut son étendard d’un rose éclatant proclamant l’amour et la compréhension entre les peuples, l’androïde nounours géant avait eu depuis maintes occasions d’apprendre. Au contact permanent des humains Teddy avait ajouté à son vocabulaire limité des milliers de mots, termes et notions, dont certaines lui restaient encore obscur. Dans un nouvel accès de cogitation extrême il se demanda une nouvelle ce que cette femme, qu’il jugeait très dénudée, avait voulu dire en lui « promettant la totale ». Certains des humains qu’il avait rencontré étaient bien différents de ceux de son village d’origine et qu’il avait eu l’habitude de côtoyé, et leurs réactions à son égard étaient variables. De l’amusement à un réel effroi-il avait appris à reconnaître les émotions humaines avec une certaine facilité-en passant par une incrédulité suspicieuse. Dans l’ensemble les hommes jugeaient de bon ton de se tenir loin de lui. Teddy préférait ce genre de réaction, il se souvenait avec une certaine peine de la fois où un vieux l’avait chassé de son champ au cri de « crénom d’saloperie du Diable vire donc tes coussinets démoniaques d’ma propriété ! ». C’était à n’y rien comprendre, il était si mignon pourtant ! Comment ne pas fondre devant son adorable bouille d’ours en peluche et ses immenses yeux, bioniques, humides et bruns ?

Ces yeux qui avaient vu plus qu’il n’aurait pu imaginer. Il y avait eu d’abord les gigantesques villes humaines débordante d’activité, les feux d’artifices des grands festivals et bien sûr l’océan. L’immense étendue vierge et magnifique que parcourait librement quiconque le désirait, même les pires forbans. Cela Teddy l’avait appris à ses dépends lors de ses sorties sur les nombreux ports des îles qu’il avait visité. Ici se mêlait racaille et honnêtes gens, pirates en devenir et Marines aux aguets. Tout ours en peluche qu’il était, il aurait donné cher pour se mêler à eux et lui aussi parcourir les mers, et pourquoi pas Grand Line même ! Serrant d’un air déterminé son mignon coussinet il se promit une fois encore d’accomplir sa mission. Il était un « missionnaire », il avait appris récemment ce mot mais il craignait de l’avoir sortit de son contexte initial, de l’Amour et du Câlin ! Il n’avait que trop vu la violence des hommes, leurs cœurs secs et fermés à toute promesse d’amour et de paix. Depuis quelques mois déjà il avait compris que ce n’était qu’au sein de la Marine qu’il pourrait au mieux partager sa passion câlinou. Au sein de ces « parangons »-un nouveau mot encore-de justice peut être verrait-il son rêve se réaliser. Un monde heureux et souriant où les gens vivraient dans l’abondance, les cookies et les beignets moelleux fourrés à la compote de pomme. S’engager était donc devenu plus qu’une nécessité pour l’Ours en Peluche géant, mais un véritable devoir.

Malheureusement le monde entier semblait vouloir lui mettre des « bâtons dans les roues »-décidément il ne comprenait pas ces expressions car à dire vrai il n’était nullement munis de « roues »-dans sa quête. Il n’y avait pas deux semaines qu’il était sortit de prison pour une triste histoire de vagabondage et…de voyeurisme. Il n’avait pas très bien compris tous les tenants de cette histoire, mais visiblement la population locale avait dû le confondre avec un certain « pédophile »-un homme qui aimait visiblement beaucoup trop les enfants d’un amour trop dur-habillé en ours. Nullement lié à ce « Pedo Bear », Teddy avait beau eu protesté on ne l’avait pas moins enfermé. Il s’était ainsi retrouvé dans une cellule trop petite pour sa large carrure et qui sentait, aux dire de son codétenu Mr. Jones, « tellement la merde qu’une légion de cul avait dû y faire la fête du siècle ». Généreusement pourvu en philtre olfactif et nullement dérangé la peluche androïde avait cru le vieux bandit sur parole et pris son mal en patience. En y songeant bien il avait considérablement enrichis son expérience au contact de Mr. Jones. Il avait ainsi appris plusieurs mots nouveaux comme « nibards », « bordel » ou « astigmate » et des faits essentiels comme « ne laisse jamais un enfoiré voir ton ombre avant de lui plomber sa gueule de balance ! ». La prison était une véritable école de la vie.

Mais il n’avait pas été mécontent de quitter les lieux. Livré à lui-même il errait à présent près de la côte à la recherche d’un honnête marin prêt à le prendre à son bord. Après avoir fait plusieurs essais infructueux Teddy avait finalement décidé de s’offrir un peu de repos, terme tout à fait humain pour signifier qu’il devait recharger ses batteries. Il observait à présent un groupe de vieillards jouant à ce qu’on lui avait aimablement désigné comme étant de la « pétanque ». S’il avait dû s’appuyer sur le raisonnement du brave Docteur Niels son créateur, Teddy aurait dit qu'une’activité se résumant à lancer des boules le plus loin possible, en dégageant les boules adverses était « hautement phallique ». Mais il aimait la compagnie des vieilles personnes, celles-ci ne semblaient guère s’émouvoir de la présence d’un ours en peluche géant parlant dans leur petit groupe. A dire vrai les vieillards semblaient tellement blasés que l’arrivé d’un phoque en smoking ne les auraient pas plus émus. Teddy prenait goût au jeu et s’avoua qu’un compagnon aurait été bien accueillit de sa part. Il n’avait pas l’habitude d’être aussi seul. Aussi ses capteurs se mirent-ils en alerte lorsqu’il avisa un individu vêtu de manière original. D’une certaine façon il rappelait à Teddy les jeunes filles qui venaient parfois faire des « soirées pyjamas » avec Alice.

Faisant fi de tout instinct de préservation élémentaire, l’ours s’approcha de l’individu de sa démarche gauche et mécanique, avançant ses petits petons de peluche dans un couinement mignon. Vu de plus près sa tenue était étrangement moulante, un peu comme les tenues des messieurs en prison qui aimait se faire taper par les gardiens. Il ne semblait pas si méchant à Teddy qui d’un air enjoué lui fit un immense sourire d’ourson mignon.

-Bonjour paya ! Teddy veut être ton ami ! Tu veux jouer avec les boules de Teddy ?

La construction de sa phrase pouvait être hasardeuse mais l’esprit était sûrement là et la volonté également.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Brigand
• I'm Deadly Goss

Messages : 108
Date d'inscription : 13/11/2011

Fiche d'aptitude
Niveau:
4/20  (4/20)
Expérience:
63/70  (63/70)
Points Wanted | Points Héroïsme: 177


MessageSujet: Re: [PV Deadly Goss] [FB] Le Nounours et le Pirate    Sam 4 Fév - 23:43


____________________________________________

Un pote nounours ? Trop cool, la pute-anque aussi ! ♫ ♥



East Blue, voilà une mer qui attirait particulièrement l'attention de Goss, mine de rien, il commençait à s'faire un nom ici, surtout que depuis sa prime, c'est bien à East Blue et nulle part ailleurs qu'il traînait. Les îles ? Il en avait vu plus d'une dizaine ! Peut-être même plus, s'il n'était pas trop bourré et n'avait pas repris la mer saoul. Dur réalité de sa vie, dirons-nous. Notre homme était sur l'île de Dawn, île plutôt réputé pour sa forte population, mais surtout ces inégalités affligeantes ! La différence était tellement énorme que Goss restait sur l'cul ! Enfin, lui qui se trouvait dans les quartiers populaires, il n'avait pas vraiment d'inquiétude à s'faire, mais quand il voyait derrière les remparts, la merde qui s'y trouvait, on était obligé d'être touché. Loin de là, l'idée de jouer les robins des bois, c'était pas son genre. Enfin, c'était un peu sa minute de réflexion trop poussé où il prenait pitié des autres et tout autre sentiment superflu. La liberté, c'était ça le plus important et c'était pour ça que Goss se battait. Cependant, l'idée d'aller voir les aristocrates avec leurs bourses pleines étaient alléchante et il s'y rendrait très prochainement, c'était sûr ! Jouer les robins des bois, finalement, pour une journée, il pouvait bien accepter de faire ce sacrifice.


Peut-être que Goss n'était pas un grand stratège, enfin grand oui, mais stratège non... Tout ça pour dire, qu'il n'était pas bête ! Enfin pas totalement en tout cas ! Il allait bien évidemment voler la ville aristocratique, mais pas maintenant, seulement après une petite visite sur l'île. Il voulait d'abord vérifier quelque chose. Tout pirate avait un objectif et celui de Goss était de prendre la place de Corleoni Gidéon. Corleoni était seulement le parrain de la Mafia d'East Blue, voilà plusieurs mois que Goss travaillait la-dessus. Il connaissait les mouvements d'ce vieux briscard, il lui manquait que la puissance de frappe nécessaire pou lui latter les couilles comme il se devait de le faire. En tout-cas, il fallait l'affronter en un contre un, car si Corleoni avait ses deux acolytes avec lui, Goss serait sans doute dans la merde... Ce n'est pas ce qui allait le refroidir, il avait juste besoin d'aide, dès qu'il aurait trouvé quelqu'un pour l'aider, il prendrait le contrôle de la mafia d'East Blue. C'était des pensées excitantes pour notre homme qui continuait sa marche sans même faire attention à ce qu'il se trouvait devant lui, il piétina le pied d'un vielle homme qui poussa un cri de femmelette plutôt dégueulasse genre "Haaa !". On pouvait lire sur la bouille du Deadpool l'expression type du « Quésaco ?!» . En temps normal, il était évident que Goss le flinguerait sans problème ! Mais, l'idée d'se faire pourchasser pour avoir volé du fric était plus bandant que d'se faire prendre en chasse pour avoir flingué un vieux défraîchi !


Il soupira avant d'continuer son chemin. Quelque chose venait de capter son attention, enfin plutôt quelqu'un ! C'était un nounours géant ! Tout aussi grand que Goss, sans doute un ours, mais au vu d'son étendard plutôt comique criant à la paix et à l'amour, il s'agissait d'quelque chose d'vivant ! Plutôt que de se poser dix mille questions, Goss se rendit près d'l'individu lui faisait face d'toute sa grandeur. L'nounours lui fit un large sourire avant d'lui proposer d'jouer avec ces boules... Ces boules ! Goss rectifia l'tire de l'ours direct !


« —Hola ! T'es bien mignon, mais (non je ne suis pas gay ) déjà je m'appelle Deadly Goss, Goss pour les potes ! Vu ta tronche j'veux bien qu'on soit pote ! Et les potes, ils ne jouent pas avec leurs couilles ! C'jeu là, j'le connais ! C'est d'la pétanque !»

La discussion semblait plaire à un vielle homme qui prit part à leurs conversations, corrigeant Goss sans crier garde.


→ Non ! Non et non, mon p'tit gars ! Ce jeu dépasse la pétante, c'est... La pute-anque ! Si tu gagnes deux parties de suite ! Tu as le droit de t'emboîter avec les femmes de joies d'la taverne d'à côté gratuitement ! Tu peux t'emboîter seulement cinq minutes par contre, putain d'arnaque !

« —PLANTHAHAHAHAHA ! J'suis pas l'genre à cracher sur du cul gratuit papi ! J'vais en discuter avec mon nouveau pote ! Alors, Badass Bear, ça te tente de tremper ton biscuit ?!»

L'offre était lancée, le choix était dans les mains de Teddy, Goss prit l'une des boules de pétanques. Envoya une boule pareille demandait d'la technique et il était clair que Goss en avait, il flechissa ses genoux, trémoussant son fessier énergiquement avant d'lancer sa boule sur une boule pas loin du cochonnet. Sa boule se retrouva près de la petite balle, dégageant celle de l'autre par la même occasion...

« —BWEHEHEHE! C'est une belle journée qui s'annonce pour le Deadpool ! Avec deux rires différents, je sens qu'aujourd'hui la chance est dans mon caleçon !»

Les deux autres joueurs n'avaient qu'à bien se tenir... Goss était là ! Avec un pote nounours en bonus ! ♪


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 31
Date d'inscription : 01/02/2012

Fiche d'aptitude
Niveau:
0/0  (0/0)
Expérience:
0/0  (0/0)
Points Wanted | Points Héroïsme: 0


MessageSujet: Re: [PV Deadly Goss] [FB] Le Nounours et le Pirate    Dim 5 Fév - 21:56

Teddy Bear,
is in journey ♥ !






_____________________________________________________

D’une certaine manière Teddy était certain qu’au contact de cet individu il allait apprendre énormément, car des choses il semblait en connaître. Malgré sa voix dépassant le nombre de décibel standards et le sens de ses paroles plutôt obscurs, le dénommé Goss avait réagit plus amicalement à son encontre que la plupart des humains qu’il avait rencontré jusque là. Une lueur de joie s’alluma dans le cœur mécanique de Teddy qui fut pris de l’envie irrésistible de récompenser cette gentillesse par un câlin rempli d’amour et de miel. Mais il jugea de bon ton de ne pas exprimer pleinement son amour câlinou pour cet homme qu’il jugea comme étant un peu « rude ». Il paraissait être tout à fait du genre être « le genre d’enfoiré qui n’a même pas l’amabilité de vous tripotez le petit frère avant de vous la mettre bien profond » comme le disait si bien Mr. Jones. Néanmoins peut importait tout ceci pour l’ours en peluche, il venait de trouver ici un ami ! Il l’avait dit lui-même après tout ! Même s’il n’avait pas très bien compris son allusion à ses parties génitales-il avait noté depuis longtemps que c’était là une obsession récurrente chez les humains-Mr. Goss n’avait pas l’air d’un mauvais bougre ! Teddy savait bien qu’il existait des gens biens dans ce vaste monde pour l’accepter comme il était. Il essuya une goutte coulant de son canal lacrymal artificiel et ses yeux brillants d’émotion considérèrent son interlocuteur.

Il leva une énorme patte mécanique à coussinet pour l’asséner d’un coup puissant dans le dos de son « nouvel ami », un coup assez puissant pour lui déboiter les côtes mais affectueux. C’était là une pratique courante pour manifester son amitié il l’avait vu de nombreuses fois.

-Teddy est content d’être ton ami Monsieur Goss paya !

Il renouvela son geste câlin sans réfléchir à la possible fragilité du corps de son nouveau compagnon alors qu’un des vieux messieurs s’approchait pour leur offrir quelques précisions sur le jeu local. Teddy ne comprit pas tout ce qui était dit mais il décida que ce ne pouvait pas être une mauvaise chose au vu de l’excitation qui flottait dans l’air. Il se demanda quand même furtivement comment il pouvait physiquement s’emboîter avec quelqu’un d’autre, il doutait fort d’être physiquement ergonomique pour une telle prouesse. Sans doute s’agissait-il d’un rituel typiquement totalement inconnu de lui. Mr. Goss lui par contre semblait tout à fait joyeux de la perspective de « s’emboîter », une activité qu’il avait dû sans aucun doute pratiquer un certain nombre de fois vu son entrain. C’est donc avec une excitation renouvelé qu’il répondit à son partenaire de jeux, claquant des coussinets.

-Teddy aime tremper des biscuits paya ! J’espère qu’il y aura du lait ! Une fois Teddy a même mit un cake entier dans sa bouche !

Le marché semblait conclu et Mr. Goss commença le rituel en s’emparant d’une des boules en acier, la soupesant d’un air connaisseur. Visiblement maître d’une sorte de technique ancestral celui-ci après une danse que Teddy jugea rigolote jeta l’objet sphérique non loin d’un plus petit objet tout aussi rond. Interceptant son air satisfait Teddy en déduit qu’il fallait s’approcher de cette fameuse petite balle. Plus excité et enjoué qu’il ne l’avait été depuis le début de son voyage il s’empara avec précipitation d’une boule tout pressé d’essayer à son tour. Nous laissons au lecteur tout le soin d’imaginer quelle classe un ours en peluche peut avoir en jouant à la pétanque. Toujours est-il que fermement campé sur ses positions Teddy évalua la distance à parcourir, ses capteurs intégrés évaluaient aussi bien la longueur à franchir que le degré de la pente ou encore la texture du terrain. Il n’était pas n’importe quel nounours, et il était décidé à bien jouer son coup pour faire honneur à son nouvel ami si pressé de se servir de ce qui semblait dissimuler dans son caleçon. Calculant une trajectoire optimale, il arma son bras en programmant un dosage de force optimal.

Sans même exécuter un mouvement de balancier ce qui était devenu un véritable boulet partit d’une détente fulgurante de la patte-coussinet de Teddy, perçant l’atmosphère à mach 1, brisant les verres de lunette d’un papy qui se trouvait sur le côté. La boule percuta avec fracas le sol, creusant sous le choc un véritable cratère et dégageant les boules adverses alentours. Une d’elle alla trouver un chemin vers les bijoux de famille d’un pêcheur qui n’avait rien demandé, ironie amusante s’il en est. Il ne restait plus que présente la boule de Mr. Goss, celle du puissant ours en peluche et le cochonnet…sérieusement amoché. Teddy leva ses deux pattes rembourrés fier de son coup.

-Paya ! Teddy peut aller tremper les biscuits !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Brigand
• I'm Deadly Goss

Messages : 108
Date d'inscription : 13/11/2011

Fiche d'aptitude
Niveau:
4/20  (4/20)
Expérience:
63/70  (63/70)
Points Wanted | Points Héroïsme: 177


MessageSujet: Re: [PV Deadly Goss] [FB] Le Nounours et le Pirate    Mer 8 Fév - 22:21


____________________________________________

Mais t'es quoi ?! ♫ ♥



Cet ours en pluche avait le don d'être spécial, c'était déjà ça. Pourtant, entre nous, il avait une belle case en moins, surtout pour Goss, il restait choqué par les manières très « robotique » de l'homme. Pour preuve, son visage semblait sidérer, entre les élans d'affection de Teddy qui au passage était vraiment merdique, j'entends par là sa tape dans le dos qui était plutôt comparable à un coup de massue. Goss partit en avant de quelques pas tout en toussant fortement... « — Bordel, t'as un sacré coup d'patte ! » Il était évident que Teddy semblait être plus spécial que Goss le pensait, car bien évidemment Goss n'avait pas encore remarqué que Teddy était un cyborg, bien qu'il y avait de quoi penser cela, il restait plus enjouer par l'air hurluberlu de son ami que par sa race. Cependant, l'ours semblait avoir plus d'un tour dans son sac de quoi lui attirer les bonnes faveurs de Goss pendant quelques heures, même si, avouons-le, la pute-anque jouait beaucoup sur la présence du géant rouge. Mine de rien il semblerait que Goss n'en avait pas fini d'être surpris. Surtout avec la phrase de Teddy concernant le cake, bien que tremper le biscuit était une expression pour Goss, si cela était de même pour le cyborg, il y avait de quoi s'inquiéter ! Le cake devait sans doute faire une allusion à une zigounette, cela voudrait signifier que Teddy avait mis un pénis dans sa bouche ?! C'était suite à ce raisonnement et ce constat affligeant que la bouche s'ouvrit, c'était un putain d'choque pour notre homme ! Il semblait observer le vide comme perdu, ce gars, Teddy, était aussi mystérieux que le visage de Goss, autant vous dire a quel point !


Ce n'était pas pour grâce au lancer de Teddy que la situation allait s'arranger, je ne saurais expliquer de quelle manière celui-ci avait calculé la trajectoire d'la boule, mais elle avait eu pour effet de tout dévaster, les roustons d'un homme par la même occasion laissant seulement un cochonnet ravagé et sa seule boule près de celui-ci. Une grosse goutte de sueur sur le masque du Deadpool, sa bouche grande ouverte pouvait accueillir un serpent de dix mètres tellement elle était grande ouverte ! Il tombait à la renverse « — Aarrgg...! » . Obligé d'subir la joie de Teddy, il s'était fait coiffé au poteau comme/par un amateur. Au moins, il avait eu la bonne fortune de gagner la partie mettant hors cours tout le monde. Tout le monde était à terre, sous le choque, le vieillot s'releva péniblement avant d'faire signe à Teddy et Goss d'le suivre. Ils avaient gagné après tout !

→ Bravo ! Suivez-moi, vous avez donc gagné deux charmantes femmes !

« — Non d'un paillasson ! Je n'en attendais pas moins d'toi papi ! C'l'heure d'nous emboiter ! PLANTHAHAHAHAHA ! »

Goss était content, c'était le cas de le dire, depuis le temps qu'il n'avait rien fait, depuis cette fameuse Adora qui l'avait, au passage, pas mal traumatisé ! N'empêche qu'un jeu qui se nomme la pute-anque, un vielle homme qui tient une auberge avec des catins, il n'y avait rien d'bizarre pour lui ! Comme quoi, chacun avait sa logique ! Une fois dans le bâtiment, Goss se devait de filer quelques instructions à son pote. Même si l'ensemble de la salle était remplie de pirate armés d'épées et de bières. Ils portaient tous une culotte rose par-dessus leurs vêtements. S'il n'y avait que le sexe dans l'esprit de Goss, il s'en serait douté au premier coup d'oeil ! Mais là, non.

« — Bon, on s'met d'accord, j'prends celle qui a les plus grosses fesses ! J'aime bien avoir d'la matière sous la main ! Fais pas ton difficile stp ! Ok ? Ok ? Merci ! T'es un bon pote et surtout fais toi plaisir, c'grâce à toi tout ça ! Bwehehehe... »


Bref ! Il était temps d'redescendre sur terre... Une femme plutôt belle était à l'étage et son rire de pu-pute retentit.

Spoiler:
 

« — HIHIHIHIHIHIHIHIHIHIHIHIHI ! Alors, Goss ! Tu m'as oublié sale enfoiré ?! ON DEVAIT SE MARIER ! MAIS UNE FOIS QUE TU M'AS FAIT L'AMOUR TU AS FUI ! »

La vingtaine de pirate huèrent les deux hommes tous en coeur ! Il semblerait que le passé de Goss avait décidé de le rattraper... Il était triste, vraiment triste... Pauvre Goss, tout s'était effondré en quelques secondes... Léa Rose... Quelle salope ! Des gouttes commencèrent à se former sur le visage du forban. « — Pourquoi moi... » Sa phrase fut étouffé, par les épées qui sortaient de leurs étuis... ça ne sentait pas bon, vraiment pas bon... De plus, des pirates avec des culottes roses, c'était pas fameux...






Dernière édition par Deadly Goss le Sam 11 Fév - 19:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 31
Date d'inscription : 01/02/2012

Fiche d'aptitude
Niveau:
0/0  (0/0)
Expérience:
0/0  (0/0)
Points Wanted | Points Héroïsme: 0


MessageSujet: Re: [PV Deadly Goss] [FB] Le Nounours et le Pirate    Jeu 9 Fév - 21:23

Teddy Bear,
is in troubles !



_____________________________________________________

Tout semblait avoir pourtant si bien commencé au goût de Teddy. L’ours en peluche géant n’était pas doté du sens humain si particulier pour savoir reconnaître une situation vraiment merdique, mais quelque chose soufflait à son cerveau de quartz et d’acier que quelque chose sentait dangereusement le souffre. Leur entrée glorieuse et enthousiaste dans l’auberge où attendait visiblement leur précieuse récompense semblait étrangement loin. L’ardeur de Mr.Goss, que Teddy avait appris à connaître comme un trait caractéristique du personnage, semblait s’être évanoui. Visiblement il n’était plus aussi impatient de « s’emboîter ». L’espace d’un instant l’ours en peluche eut l’idée de vérifier l’intérieur de son caleçon pour repérer un éventuel problème mais renonça, songeant aux dernières paroles de son compagnon concernant les contacts rapprochés. La jeune femme au rire cristallin semblait être la source de l’animosité soudaine des résidents des lieux. En parlant de ceux-ci, Teddy nota leurs étranges tenues. Jamais encore il n’avait vu accoutrement semblable et il pensa furtivement que malgré son manque d’expérience porter son sous-vêtement par-dessus son pantalon devait être bien inconfortable. Sans aucun doute il y avait-il là un sorte de dress code uniquement connu des humains…ou bien peut être avaient-ils tous perdu un pari à l’enjeu particulièrement honteux.

Il n’eut pas le loisir d’éclaircir plus loin ce mystère car le danger semblait dangereusement proche soudain. Son partenaire s’était mystérieusement tassé dans un coin, comme victime d’un énième coup du sort qui ne concernait que lui. Il lui donnait l’air d’un mortel joutant avec le Destin et condamné à prendre la lance de son adversaire dans le mauvais trou. Teddy songea un instant à la métaphore qu’il venait d’élaborer, essayant de la mettre en images. Non. Ce n’était sûrement pas cela qui allait les aider. Il ne pouvait raisonnablement pas abandonner le si gentil Mr.Goss à son sort. Surtout que celui-ci ne semblait s’être rendu coupable, à ce qu’il avait cru comprendre, d’un simple dérapage nuptial. Mais voilà qu’à présent le cercle des hommes à culotte se rapprochait de leur position, les encerclant lentement mais sûrement. Peu versé dans la psychologie humaine, l’ours en peluche mécanique pouvait voir l’étrange lueur qui brillait dans leurs yeux et il la jugea peu pacifique. Ils allaient sous peu faire l’objet d’un courroux injustifié. Les immenses yeux bruns et brillants du nounours fixèrent le fer des épées dénudés et il frissonna malgré lui.

-Teddy n’aime pas les épées ! Ca déchire le rembourrage et ça met du coton partout paya ! Teddy et Mr. Goss voulaient juste s’emboîter paya !

Les explications du cyborg faisaient visiblement peu d’effets, mais attirèrent une grosse matrone qui visiblement s’était fait violer par tout un magasin de maquillage. Courtaude, les bras épais et les lèvres piquées d’un rouge bordeau qui rappelèrent brièvement à Teddy la couleur du vomi d’un poivrot ayant abusé du gros rouge. Pour une fois il s’estima heureux de ne pas posséder de sens olfactif et il considéra d’un air mi-curieux mi-effrayé la grosse femme. Peu pudique elle lui saisit le bras, tentant bon gré mal gré de l’entourer de ses mains potelés avant de lui souffler sur le ton de la confidence.

-Allez l’gros nounours ! C’pas à toi qu’en veux l’bande ! Y’a que l’autre encapoté rouge qu’aura droit à sa saucisse aux oignons coupé pour aller nourrir les chèvres !

Voilà qui était une confidence bien effrayante pour son compagnon pensa Teddy en essayant de tenir la grosse femme éloigné de lui avec grand peine alors qu’elle gagnait centimètre par centimètre pour lui mettre ses mamelles graisseuses sous la truffe.

-Teddy pense que Monsieur Goss tient à sa tige paya ! Et Teddy…Teddy…pense que le contact est inapproprié paya !

Ayant presque craché la fin de sa phrase il exécuta un arm lock à une vitesse foudroyante et sans même y penser cassa le bras de la matrone en trois. Evidemment elle hurla, ce qui surprit plus que tout autre chose l’ours en peluche qui hurla à son tour sous la surprise. Il ne s’attendait pas à ça, jusqu’ici il n’avait pas vraiment engagé le moindre contact physique avec un autre humain sans que ce soit de son propre gré. Sous le coup de la peur ou du stress ou encore une envie de silence urgente, ou peut être les trois à la fois, le poing molletonné de Teddy partit comme l’éclair pour un contact bref, douloureux et puissant avec le visage ridé de la péripatéticienne. L’effet fut plus inattendu qu’il ne l’escomptait. Faisant fi de toutes les lois de la physique concernant la gravité le corps de son infortuné victime décolla, quittant le sol de bien un mètre pour littéralement faire un petit vol à travers la pièce. Le nounours nota au passage qu’il était étrange que ses dents la suivent dans son sillage. Le fracas qu’elle fit en percutant le comptoir fut semblable au tonnerre. Un silence assourdissant se fit alors que tout le monde se tournait vers lui. Teddy se mit les pattes sur la tête en secouant son énorme face mignonne.

-Teddy fail…

Brusquement un des paysans brisa le silence et pointa un doigt accusateur vers lui. Teddy le reconnu comme étant le fermier auquel il avait malheureusement visité la propriété.

-C’est eul’ démon qul’est v’nu sur mon champ ! Coupons-leur la tige !

Sa harangue fut suivit par un cri enthousiaste. A présent Goss et Teddy était unis pour le pire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Brigand
• I'm Deadly Goss

Messages : 108
Date d'inscription : 13/11/2011

Fiche d'aptitude
Niveau:
4/20  (4/20)
Expérience:
63/70  (63/70)
Points Wanted | Points Héroïsme: 177


MessageSujet: Re: [PV Deadly Goss] [FB] Le Nounours et le Pirate    Sam 11 Fév - 19:10


____________________________________________

Léa Rose et ses potes en culottes roses ! ♫ ♥


Funny ! La situation valait l'coup d'oeil ! Qui l'aurait cru, cette femme, après au moins un an, se souvenait de Goss comme si c'était hier, elle ne l'avait pas oublié et encore moins pardonné, tout ça pour une nuit ! S'emboîter était devenu dangereux de nos jours. On ne pouvait faire confiance à personne ! Décidément, la nouvelle ère de piraterie avait réveillé des fous furieux ! Le point positif était l'appui de Teddy dans cette futur bataille qui s'annonçait vraiment drôle. Goss après s'être lamenté sur la situation, quand il entendit l'explication de Teddy quand au rembourrage et au fait que les deux hommes voulaient tout simplement s'emboîter, il ne put qu'en rire, pour dire vrai, il éclata de rire. « — BWEHEHEHEHEHEHEHEHEHEHEHE ! Trop fort Tedd' ! » C'est à ce moment plutôt précis qu'une femme ayant la capacité de faire fuir un troupeau d'hommes avide de sexe apparu devant l'cyborg. Elle tenta d'expliquer tant bien que mal la situation à Teddy, mais heureusement pour Goss, son nouvel ami n'entendit rien. Surtout qu'avec une femme comme ça qui veut vous faire un câlin, il y a de quoi avoir peur, Teddy lui colla un uppercut plutôt impressionnant qui envoyant la grosse dans l'décor, il était impressionnant comme gars ! À vrai dire, Goss aussi était un spécialiste du corps à corps et question force, il en avait une belle, les affrontements s'annonçait plutôt intéressants... Notre homme avait la bouche grande ouverte ! Comprenez-le, voir un ours en peluche avec autant d'force, c'était un concurrent direct, mais aussi un putain d'allié ! « — Haha ! » Il applaudissait, saluant les performances d'son pote ! Il ne savait pas qui était c'paysan un peu crado, mais en tout cas, lui aussi voulaient leurs peaux. Tous les pirates crièrent en coeur fonçant sur les deux hommes. Goss avait quelques secondes devant lui , il sortit son petit calepin d'sa fameuse ceinture, il y nota.


« — Faire l'amour à une femme qui veut devenir pirate, c'est l'comble mais seulement l'soir de l'acte...» Il soupira, rangeant son calepin tout en envoyant un coup d'pied horizontal balayant l'premier paysan qui avait eu l'mauvais karma de l'attaquer en premier, si bien qu'il partit valdinguer sur une table un mètre plus loin. « — Que vos blessures soient durables, douloureuse et chiante... Signé... Joker... JOHOHOHOOHOHOHOK ! Manges ça ! »

Goss sauta sur l'un des pirates, se recroquevillant sur lui-même dans les airs, pieds joints, il frappa d'toutes ses forces, l'premier forban qui était devant lui, l'envoyant valdinguer dans le fond de la taverne dans le bar avec ces quatre amis qui étaient avec lui. Une pierre cinq coups, voilà qui était intéressant ! Goss en riait hautainement, il devait être déchainé aujourd'hui. Mais, son rire fut coupé par une droite en plein mâchoire par un forban. Du sang sortit d'la bouche du Joker, nouveau surnom qu'il venait de se trouver, à croire que ses surnoms étaient comme ses rires, ça changeaient tout le temps ! Un deuxième forban au même moment tenta de couper Goss, il ne put que mettre son pistolet en opposition à la lame du forban. Un pistolet en acier, c'tait vraiment utile, surtout dans ce genre de situation. Loin de vouloir faire dans la dentelle, Goss tira dans l'tas, faisant quelques personnes tombées par la même occasion. Cependant, il en restait du monde au moins une dizaine, qui précipitait les deux hommes en dehors de la taverne, sans doute que le combat allait continuer en pleine air. Léa Rose était déjà sur le toit observant les deux hommes tout en rigolant.


« — HIHIHIHIHIHIHIHIHIHIHIHIHI ! SUCE L'ENNEMI ! »

Elle venait de créer un blanc incroyable, tout le monde avait arrêté de s'agiter. C'était la situation la plus gênante que la jeune femme pouvait avoir... Goss restait sur l'cul. Il avait deux hommes sur lui qui tentait en vain de lui faire mal et de lui enlever son masque et face aux paroles de leur chef, ils avaient cessé sur l'coup. Goss frappait les deux hommes avant de les shooter sur le côté. Il tenta bien que mal d'expliquer la situation gênante que Léa venait de créer...

« — Ahem... Comment veux-tu que j'sois avec toi ? On dit "sus à l'ennemi" pas suce...! »
« — ... »
« — Bah oui... C'pas parce que tu m'as entendu dire ça que tu dois le répéter comme une conne surtout quand tu n'sais pas l'dire ! »
« — Je t'emmerde Goss ! Tu m'as dit que c'tait Dabass si j'disais ça quand j'allais attaquer les navires et tués des marines ! »
« — Crétine ! J't'ai dit "BADASS" BADASS, merde ! Et où tu vois un navire, où tu vois des marines ? Tu saoules, fais pas croire aux gens que j't'apprends de la merde, je suis le Joker voyons ! »
« — M'en fout.. D'abord, ton surnom c'est petit Hô-Hô rougeâtre... »
« — CONAASSEEEEEE ! »

Troll Face.
Il faisait une tête pas possible, voilà d'quoi se souvenir du pourquoi il avait quitté cette femme là ! Ce surnom totalement dégueulasse qu'elle lui avait donné ! Goss avait la haine maintenant, il rechargea son pistolet d'six balles avant d'faire craquer ses doigts d'mains, cette fois-ci il allait foutre une rouste à tout l'monde sauf à Teddy, vous en conviendrez ! ♫



Dernière édition par Deadly Goss le Lun 13 Fév - 1:11, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 31
Date d'inscription : 01/02/2012

Fiche d'aptitude
Niveau:
0/0  (0/0)
Expérience:
0/0  (0/0)
Points Wanted | Points Héroïsme: 0


MessageSujet: Re: [PV Deadly Goss] [FB] Le Nounours et le Pirate    Dim 12 Fév - 17:56



_____________________________________________

C’était sans doute ce que les gens devaient appeler « perdre le contrôle de la situation ». Teddy s’était sentit honteux et gêné de son action irrationnelle et irréfléchie envers cette dame. Être grosse et avoir une dentition en champ de bataille n’étaient pas des motifs suffisants pour cogner les gens, et pourtant c’était lui l’Ours en Peluche dédié à l’amour de son prochain et la Paix entre tous qui avait commis l’irréparable et mis le « feu aux poudres ». Son compagnon Mr. Goss nullement affecté par ses embrassements moraux s’était empressé de « mettre les pieds dans le plat ». Littéralement. Il révélait une nature violente et impulsive qui choqua presque le nounours. Au vu des ravages qu’il causait dans les rangs des hommes en slip, il remettait clairement en cause le principe de « légitime défense ». Teddy appris bien vite que Mr.Goss ne faisait pas vraiment dans le détail. Les quatre hommes qui gisaient à terre, se tenant les tripes entre les mains en était un brillant exemple. L’ours aurait pu se sentir blanchir s’il avait eu du sang dans les veines. Il se contenta donc de courir en rond, effrayé par tant de violence, renversant dans sa course un des gredins qui fut bien malencontreusement piétiné par l’ours de 120 kilos. Le craquement de ses os accompagna la mélodie des détonations de pistolet et du raclement de l’acier contre l’acier. Mais cette musique n’avait rien d’enchanteur pour Teddy qui essaya bon gré mal gré de calmer ses opposants en levant ses deux coussinets en signe d’apaisement.

Une option qui n’était visiblement pas envisageable pour les forbans qui continuait à venir pour demander leur ration de pain. Son compagnon de jeu se plongeait dans la mêlée comme un poisson dans l’eau, frappant à droit et à gauche, s’offrant même le luxe d’en rire. Teddy n’eut donc d’autre choix que de se défendre, et il essaya de le faire le plus gentiment possible. Aussi son premier adversaire n’eut-il à se plaindre que de deux côtes cassées, alors que le deuxième après avoir brisé son sabre sur son armature métallique se vit précipité contre une poutre du bâtiment. Le combat se poursuivit jusqu’à rejeter Teddy et son compagnon en dehors de l’auberge. Un quiproquo entre Mr.Goss et la jeune femme provoqua un répit bienvenu qui laissa à Teddy le temps de penser à un plan pour se sortir de cette situation atrocement belliqueuse et violente. Ils avaient depuis longtemps dépassé le stade du « câlin de réconciliation ». Jetant un regard à son camarade qui rechargeait son arme avec l’intention visible de s’en servir, l’ours en peluche horrifié cru bon d’intervenir pour faire cesser ce qui s’annonçait comme un véritable massacre.

-Arrêtez paya ! Arrêtez ! Les gens ne devraient pas se battre paya ! Il faut mettre de l’amour dans votre cœur et pardonnez à ceux qui vous ont fait du mal, pour faire régner l’harmonie et la bonne humeur ! Donnons-nous tous la main pour chanter tous ensemble paya !

Les forbans, armes à la main, la lueur du meurtre dans les yeux, les cris des mourants et des blessés résonnant encore en arrière fond, se regardèrent entre eux et fixèrent de nouveau l’ours en peluche géant et son allié en rouge. Les bras grands ouverts et le visage rayonnant, Teddy attendait quiconque viendrait se présenter pour se jeter dans ses bras. L’amour allait triompher et…

-A MOOOOOOOOOOORT !

Le pépé paysan, fourche en main avait rompu le silence et engallardis ses compagnons pour les relancer à l’assaut. Teddy ne souhaitait plus faire de mal à quiconque à présent. Il n’y était pour rien dans cette histoire et il ne voulait pas s’impliquer davantage dans quelque chose qui ne le concernait pas. Tirant Mr.Goss par le col, décidé à ne pas le laisser ici, il lui demanda de regagner le port à sa suite. Tournant son regard vers le rivage l’espoir de fuite de la peluche fondit au soleil. Par un mystérieux stratagème les forbans avaient réussis à amener une rustique pièce d’artillerie et à le mettre en batterie. Teddy leva les bras lorsque le canon fit feu. Le boulet passa dangereusement près d’eux mais il continua sa course mortelle, allant percuter, au plus grand désarroi de son servent, l’auberge monté sur pilotis. Celle-ci sembla tenir bon au premier abord, puis les tremblements qui agitèrent sa base vinrent démentir très vite cette solidité. Avec un craquement sinistre la bâtisse pencha dangereusement, sa façade plongeant lentement sur le gang de crapules près à les étriper un instant avant. Ceux-ci s’évanouirent bien vite devant la menace, laissant derrière eux deux camarades blessés et traînant la patte.

L’ours en peluche cria en voyant le funeste sort qui attendait les deux hommes. N’écoutant que son courage, ou presque, il sprinta en leur direction pour s’emparer d’eux. Ignorant l’ombre du bâtiment qui se précipitait de plus en plus vite vers le sol, il mit un homme sous chaque bras et s’esquiva en vitesse, tout en continuant à crier. L’auberge derrière lui tombait toujours, avec une lenteur déterminée. Gagnant un sauf-conduit à l’abri Teddy déposa les deux hommes blessé juste à temps pour voir les derniers instants de l’auberge qui venait de s’écrouler tout à fait dans un fracas apocalyptique, soulevant un nuage de poussière bienvenue. L’androïde se tourna vers Monsieur Goss et lui cria :

-Nous devons partir Monsieur Goss paya ! Teddy pense que vous avez été assez méchant pour aujourd’hui !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Brigand
• I'm Deadly Goss

Messages : 108
Date d'inscription : 13/11/2011

Fiche d'aptitude
Niveau:
4/20  (4/20)
Expérience:
63/70  (63/70)
Points Wanted | Points Héroïsme: 177


MessageSujet: Re: [PV Deadly Goss] [FB] Le Nounours et le Pirate    Lun 13 Fév - 1:01


____________________________________________

Content de t'avoir connu, Teddy Peace ! ♫ ♥


Il y a des moments comme celui-ci où les mots ne suffisent pas. Il n'est pas tout dit d'se présenter la devant un tas d'personnes et de faire le mariole pour espérer un quelconque changement de situation. Il y avait des moments comme celui-ci où la violence prenait le pas sur la paix. Si vous avez un troupeau de buffle aussi enragé et avide de sang comme dans le roi lion, il est évident que vous n'allez pas essayer de les raisonner. Soit vous allez les affronter en bon badass que vous êtes, soit vous prenez la fuite en tapette que vous êtes également. Inutile de préciser dans quelle catégorie Goss se trouvait, rien qu'à sa pose de bad-boy et la détermination qu'il faisait preuve lorsqu'il rechargeait son arme, on savait que c'mec là était un vrai CON ! Goss put quand même observer la manière de faire plutôt spécial de son pote ! Déjà que tourner en rond comme un idiot, c'était pas très fort, enfin c'est ce que Goss pensait, mais quand celui-ci piétina un homme à terre de tout son poids, seul le bruit des craquements d'os fit voir à Goss que Teddy était un combattant !... Mais à sa manière. Cependant notre Joker national - bah oui, déjà connu sur East Blue sous divers pseudonymes, autant les mettre à profit ! -, sûr de ses actes en armant son pistolet fût stoppé par ce fameux message de paix venant de la part de Teddy, bien qu'un peu comique, surtout dans une telle situation !

Les gens ne devraient pas se battre.
De l'amour dans vos coeurs ?
Se donner la main pour chanter tous ensemble...

Il avait pété un plomb ?! Goss en perdit une balle, Teddy était passé du statut du super cyborg ours capable de tout détruire à petit ourson qui prône la paix et le monde des biscuits. Comme quoi, c'était un putain de choc ! « — Ahem... T'es sérieux là ? Ce sont des pirates, PAS UN BAR DE PUTE ! » Il disait vrai, un paysan enchaîna directement avec une phrase des plus explicites. Les messages à l'eau de rose de Teddy ne seraient pas suffisant à la vue de la situation. Léa Rose en rajoutait même une couche. « — Allez-y mes pinky kaizoku ! » Ils se précipitèrent sur les deux hommes dangereusement, Goss se préparait déjà, sourire en coin, il était content de pouvoir en découdre encore. Mais, car oui il y a un mais, Teddy semblait être d'un autre avis, il tira Goss en essayant d'prendre la fuite. Les forbans de Léa avaient plus d'une corde à leurs arcs, ils avaient un putain d'canon ! Au moment même où le boulet fut tiré, un cri plutôt aigu retentit et personne n'aurait cru que Goss pouvait pousser des cris pareils.

« — AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH ! »

Teddy semblait avoir plus d'un tour dans son sac, lâchant Goss comme une vielle merde, il se précipita pour sauver deux forbans qui allaient se faire tuer par l'écroulement de la taverne. Goss était scotché, décidément Teddy était vraiment imprévisible autant que notre héros.

« — Mais merde ! Tu fous quoi Tedd' ! T'es pas censé les sauver, ils veulent ta mort et puis com... »

Pas l'temps d'continuer, une grenouille venait d'sauter sur l'épaule de Goss, c'était son spectaculaire acolyte... THOR !

« — Yo Boss. J'ai fini d'récupérer ces putains d'infos et j'ai pu relooker la culotte d'une jeunette pénard qui avait un beau p'tit derrière, on bouge, j'te raconterais tout en route ! Et j'espère que ta pas toucher mes putains d'cigares ! »

Goss tapota l'crâne verdâtre de Thor. L'animal lui redescendit se dirigeant vers la barque de Goss... Goss observait la scène prenant toute sa respiration. C'était un putain d'bazar qu'il y avait là. En plus des hommes à terre, il y avait tout de même une taverne qui était détruite, décidément les passages du Joker ou encore Deadpool, qu'importe, ne passait pas inaperçu. Il observa la figure décomposée de Léa, c'est clair que la pauvre ne s'attendait pas à un Goss aussi résistant. Il cria alors à tout le monde d'un air plutôt fière.

« — Le Joker est imprenable ! Le Joker est puissant ! Goss est partout ! Goss est primé, mais surtout GOSS À LA CLASSE ! »

Il posa ses mains sur ses hanches tout en reculant en arrière jusqu'à son bateau.

« — GWAHAHAHAHAHHAHAHAHAHAHAHA !!!! »

Ça ? C'était le rire du vainqueur... Un rire diabolique... Et en même tant que le rire s'estompait, Goss s'éloignait par la même occasion. En pensant une seule chose. Bonne chance Teddy ♫ .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 31
Date d'inscription : 01/02/2012

Fiche d'aptitude
Niveau:
0/0  (0/0)
Expérience:
0/0  (0/0)
Points Wanted | Points Héroïsme: 0


MessageSujet: Re: [PV Deadly Goss] [FB] Le Nounours et le Pirate    Lun 13 Fév - 17:33



_____________________________________________


Il était temps de « s’enterrer à l’ombre » comme l’aurait si bien dit Mr. Jones. Avec une technique de fuite qui aurait fait l’honneur de son ancien compagnon de cellule, l’ours en peluche géant pris donc la tangente. Il jugea inutile de se soucier plus longtemps de son compagnon. La vie pouvait offrir parfois de cruelle désillusion et force était de constater que Monsieur Goss était de la même trempe que les forbans qui les avaient attaqués. Les larmes aux yeux le nounours couru donc jusqu’à la plage, suivit par un étrange cortège d’hommes en slip rose. Sans même jeter un coup d’œil derrière lui, c’est tout juste s’il aperçu l’homme en rouge en grande conversation avec une étrange créature. Alors qu’il courrait vers l’horizon les derniers mots de Mr.Goss parvinrent à ses oreilles d’une manière cruellement audible. Primer ? Devait-il donc comprendre qu’il avait fait équipe avec un pirate ? Teddy ferma les yeux, blessé au cœur. Jamais il ne serait douter qu’un homme aussi gentil se révélait faire partit de cette confrérie honni. La couverture ne faisait peut être pas le livre, mais l’ours en peluche se sentait plus naïf que jamais. Il espérait au moins qu’il avait pu raisonner un peu son compagnon dans ses manières, mais à entendre ses éclats de rire hystériques il y avait bien peu de chance. Ne le reverrait-il jamais ? Pour le moment il avait peu d’occasion de se pencher sur la question.

Une hache de lancé lui frôla l’épaule et il accéléra la cadence en levant les bras. Inutile de vouloirs dispenser son amour à ses gens, ils avaient suffisamment démontré qu’ils étaient fermé à tout dialogue ou doctrine de l’amour. Les pirates sur les talons il chercha une échappatoire possible. Le village était proche mais remplis de gens innocents et il ne pouvait décemment pas les mêler à ces sinistres personnages. Demander de l’aide à la Marine peut être ? Ceux-ci seraient bien en mal de lui apporter le moindre secours, terrer dans un centre ville hors d’atteinte. Et quand était-il de fuir en volant un navire ? Teddy s’y refusait formellement. Penser était une chose, mais penser vite et trouver une solution en était une autre. Voilà qu’il pouvait entendre clairement leurs menaces à présent.

-Reviens eul’ créature du diable ! On va te foutre à la broche !
-OUAAAAAAIS !


Bien décidé à conserver son intégrité corporelle, le nounours géant mobilisa ses muscles artificiels pour s’offrir un surcroit de puissance dans la course, sans pour autant venir à bout de la ténacité de ses poursuivants. Mais…voilà qu’un pont se présentait au loin ! Une chance de salut ? Peut être bien ! Le « pont » se constituait d’un amoncellement précaire de planches branlantes et pourries, initiative de quelques pêcheurs débrouillard, aussi manqua-t-il de s’effondrer tout à fait lorsque la masse pesante de Teddy passa à toute vitesse dessus. Il s’arrêta alors dans un crissement de poussière, soulevant un épais nuage de poussière. Il était temps de montrer à ces forbans l’autre aspect de sa doctrine de l’amour universel. Pas de pitié pour les méchants paya ! Teddy se retourna, coussinet levé en signe de défi. La troupe belliqueuse s’arrêta, consciente du danger que pouvait représenter le fait de s’aventurer en nombre sur la fragile passerelle. Il y eut un moment de flottement où la tension était à couper au couteau.

-Teddy a dit pas un pas de plus paya !

Ce fut la phrase de trop qui donna l’élan de motivation essentiel pour les pirates excédés par la destruction de leur demeure, sans compter l’humiliation qu’ils avaient reçu.

-Poutrez-lui la gueule !

D’un pas décisif, mais prudent, ils gagnèrent le pont qui grinça comme un animal blessé. Teddy fronça les sourcils. Ils l’avaient voulu ! Leva son poing punisseur il asséna un coup terrible sur l’unique poteau de soutient de l’ouvrage qui ne se fit pas prier pour imploser sous l’impact, écroulant le reste du « pont » et précipitant le joli monde à la flotte. Le nounours croisa les bras et considéra d’un air digne les pirates barbotant dans l’eau, s’offrant un instant de réflexion pour sortir une réplique qui assurément promettait d’être mémorable…

-Bien fait paya !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

• I'm Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [PV Deadly Goss] [FB] Le Nounours et le Pirate    

Revenir en haut Aller en bas
 

[PV Deadly Goss] [FB] Le Nounours et le Pirate

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OnePiece Yozoru Kairo :: Île de Dawn-
Sauter vers: